Comment passer en portage salarial

Le portage salarial est un statut qui consiste à travailler de façon indépendante pour sa propre clientèle en gardant le statut de salarié. Compte tenu des avantages qui l’accompagnent en termes d’autonomie et de sécurité de l’emploi, cette pratique attire de plus en plus d’actifs. Cependant, pour réussir ce mode d’organisation du travail, il est indispensable de savoir comment s’y prendre. Comment passer en portage salarial ? Réponse ici !

Évaluation des compétences et recherche de clients

Il est nécessaire d’évaluer ses compétences personnelles avant de se lancer dans le portage. Avant tout, cette activité nécessite d’avoir au minimum un Bac + 2 et de cumuler au moins trois années d’expérience dans le milieu professionnel. Ensuite, l’analyse de vos compétences vous aidera à savoir si vous disposez d’un niveau suffisant pour travailler dans le domaine d’activité qui vous intéresse. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter ce site internet .

Une fois cette évaluation faite, il faudra chercher et trouver des clients qui vous confieront des missions. Cette étape doit se faire en toute autonomie. Lorsqu’un client fait appel à vos services, vous devrez définir avec lui les termes de la mission. Il faudra aussi discuter clairement de la rémunération pour ne pas qu’il y ait d’ambiguïté. Les termes de l’accord doivent être formalisés par un précontrat de prestation.

Par la suite, vous devrez trouver une entreprise de portage qui vous fera accéder au statut de salarié porté. Cependant, avant d’entamer la mission, celle-ci doit d’abord être approuvée et validée par ladite entreprise. C’est suite à cela que cette dernière vous proposera un contrat de travail.

Élaboration du contrat de travail en portage

À ce niveau, il faut noter que la relation contractuelle regroupe toutes les parties concernées par la mission. Il s’agit notamment du client, du salarié porté et de la société de portage. Ainsi, trois types de contrats sont conclus dont le premier est le contrat de travail (CDD ou CDI) entre les deux derniers acteurs cités. Vient ensuite la convention de portage qui formalise toutes les modalités de la relation entre ceux-ci. Enfin, il y a le contrat de mission entre la société de portage et le client. Ce dernier précise les conditions d’exécution de la mission.

Il faut noter que le contrat de mission doit s’établir et la mission elle-même doit débuter au plus tard 48 heures après le 1er contact entre le salarié porté et le client. Par ailleurs, en ce qui concerne les démarches administratives relatives à l’obtention du statut, le freelance n’a aucun souci à se faire. En effet, c’est à l’entreprise de portage que revient la charge d’effectuer lesdites démarches. De ce fait, il vous sera donc très facile de passer en portage salarial et de démarrer des missions.

Comment passer en portage salarial
Retour en haut